Salut, dans ce court article, vous allez savoir comment réagir face a un/e ado qui fume.

Nous allons essayer de clarifier pourquoi il est fumeur.

Qu’est-ce que vous pouvez faire pour l’aider ?

Et globalement, qu’est-ce qui lui donne du plaisir à fumer ?


Vous et moi au commencement.


Personne ne devient un gros fumeur du jour au lendemain.


Rappelez-vous bien de comment vous avez commencé.

Comme moi, vous avez dû commencer par fumer une fin ou une moitié de cigarette.

Rappelez-vous bien du goût écœurant et la sensation que vous avez ressenti.

Personnellement, à la première était une fin de cigarette.

C’était infecte.

Il m’a fallu bien un mois avant de passer d’une fin à une demi cigarette et acheter mon premier paquet.

Localisez bien où se trouve votre ado dans sa consommation.

Votre exemple.


Quel est votre exemple face à votre ado qui fume ?

Est-ce que à la maison tout le monde fume ou alors personne ne fume?

Et il y a certaines exceptions à la règle, mais globalement les enfants s’inspirent de leurs parents.

Si toute sa vie votre adolescent vous a vu fumer, il a eu un certain exemple.

Ceci peut influencer son jugement.

En revanche, si personne ne fume à la maison, le souci vient d’ailleurs.

Comment avez-vous commencé.


Je reviens à cette question essentielle, que votre adolescent sera amené à se poser.

Qu’est-ce qui vous a amené à commencer, ne dites rien, ça doit être vos amis, de près ou de loin vous deviez être avec un ami quand vous avez commencé.

Globalement, tout le monde a commencé ainsi.

En règle générale, quand on commence absolument tout seul, on a absolument pas envie de toucher par la suite à la cigarette.

La sensation est tellement horrible qu’on ne voudrait jamais toucher à la cigarette

Lui laisser le choix.

Laisser le choix à votre ado qui fume lui permettra de faire ses propres choix et de les assumer.

Lui dire que c’est une erreur le réconfortera dans son choix.

Étant donné qu’il doit fumer avec ses amis, et si vous-même vous fumez, il se dira que c’est vous qui vous trompez et pas lui ou elle, même si il/elle sais que la cigarette est un poison.

Aucun être humain au monde n’aime admettre qu’il a tort.

À titre d’observation, les seuls non-fumeurs qui avaient des parents fumeurs que j’ai connu ont toujours le choix de fumer ou non .

Globalement, 80 % des gens qui ont eu le choix on fait le choix de ne pas fumer.

Mais que faire pour aider un ado qui fume ?

Trouver pourquoi votre ado fume.


Trouver la réponse à la question pourquoi il fume serait un très bon début.

Outre le fait qu’il soit avec ses amis, ou alors qu’il veuille plaire à quelqu’un qui lui plaît.

Il faut savoir concrètement si fumer lui donne du plaisir ou non.

Et globalement, le fait de fumer ne nous donne pas de plaisir, le seul plaisir qu’on a à fumer est de combler la sensation de manque.

Et donc, il faut que lui-même sache Pourquoi il fume, et qu’est-ce que cela lui apporte.

La tribu des fumeurs.

Les êtres humains vivent en tribu.

Par exemple, tous ceux qui préfèrent Lamborghini à Ferrari font partis d’une certaine tribu et son amenés à bien s’entendre.

Je ne sais pas si vous fumez, mais réfléchissez bien à quand vous prenez une pause au travail.

Si vous fumez, cette pause à un nom : La pause clope.

Pendant cette fameuse pause, observez bien qui se trouve autour de vous, vous verrez une tribu.

Votre ado qui fume fait partie de cette tribu, mais pas du même groupe.

C’est un sentiment d’appartenance.

Confiez lui les clés du budget.

Si vous aviez tendance à donner de l’argent de poche à votre ado, continuez.

Ce qui est important, c’est qu’il ait lui/elle-même le budget pour fumer ses cigarette.

Le fait de lui confier le budget va lui prouver deux choses.

La première, c’est que consommer du tabac est cher.

Et la deuxième, c’est pour pouvoir consommer du tabac, il faut un certain budget.

Confier à votre ado qui fume la responsabilité du budget de sa consommation lui fera prendre conscience de ces deux choses là

Lui montrer l’exemple.

Excusez-moi de vous dire ça, mais vous ne pouvez pas blâmer votre adolescents de fumer si vous-même le faite.

Que vous cherchiez à l’aider et à lui épargner de la souffrance est normal, mais le/la blâmer alors que vous-même faites l’erreur se l’est déjà moins.


Montrez-lui plutôt l’exemple en arrêtant vous-même de fumer.


La preuve sociale fait qu’il suivras votre exemple tôt ou tard sans s’en rendre compte.

Il ne saura pas que c’est une disquette mentale que tous les êtres humains ont dans la tête.

Si tout son entourage arrête de fumer, il/elle aura plus de mal à s’identifier à la tribu.

Surtout si c’est son premier modèle qui quitte la tribu.


Ne pas le punir.


À mon humble avis, le punir ne fera que jetez de l’huile sur le feu.

Si il est un peu rebelle, si vous le punissez, il aura tendance à se rebeller.

Même si vous avez une forte envie de lui venir en aide et de lui épargner les souffrances du tabagisme, abstenez-vous de le punir.

Après tout, le seul moment donné où on comprend qu’il ne faut pas recommencer, c’est quand on se brûle en jouant avec le feu.

L’interdire de sortir, ou lui retirer son téléphone ne changera rien la situation.

Qu’est-ce qui lui procure du plaisir.

ces amis ?

Le fait d’être avec ses amis lui procure sûrement énormément de plaisir.

Le fait d’être entouré de gens qui fument ou pas avec qui on s’entend particulièrement bien et qu’on s’amuse nous donne du plaisir.

De plus, vous ne pourrez pas l’empêcher de voir ses amis fumeurs.

La cigarette.

En revanche, fumer une cigarette ne lui procure absolument aucun plaisir.

J’ai peut-être tendance à me répéter, mais fumer une cigarette n’est pas un plaisir en soi, le plaisir, c’est de combler le manque qu’on a.

Ce n’est donc pas sa consommation de tabac qui lui donne plus de plaisir.

Si il en est à ce stade, c’est que c’est déjà un fumeur, et non pas un fumeur occasionnel.

Les amis et la cigarette.

Mélanger amis et cigarette nous est tous arrivé.

Ceci est mélangé le plaisir que l’on a avec nos relations et le plaisir que l’on a à combler un manque.

Pour l’aider, il faut qu’il fasse en sorte de dissocier les deux.


Trouvez le plaisir que lui procure la cigarette.


Si votre ado consomme des cigarettes chez vous sans amis et tout seul dans sa chambre ou devant la télé, il faut que vous lui fassiez comprendre ce qui lui donne du plaisir à fumer.

Si par exemple, il fume devant la console, il fait plus ou moins la même association qui il a avec les amis et la cigarette.

Mais il faut bien sur qu’il comprenne tout seul si fumer lui donne du plaisir ou pas.

Ce mettre à sa place.

Mettez-vous à sa place deux minutes.

Après tout, vous devez le/la connaître mieux que personne.

S’il/elle fume, pourquoi le fait-il et qu’est-ce qui pourrait l’aider à arrêter.

Chaque cas est unique, mais qu’est-ce que vous auriez pensé si vos parents vous auraient blâmé et comment auriez-vous réagi si ils vous aurais dicté votre conduite.

Posez-vous les bonnes questions, et vous aurez déjà 50 % des réponses.

À votre santé et à ceux de vos proches.