Dans cet article vais vous présenter comment arrêter de fumer définitivement.

Je vais vous présenter ça en trois parties.

La première partie sera sur la prise de décision.

Dans la deuxième partie, nous décriront le passage à l’action.

Et la troisième partie sur la persévérance.

La prise de décision.

Le moment propice.

Identifier bien le moment propice pour votre arrêt.

Il s’agit du mois crucial vous poser la question pourquoi je fais ça.

Pourquoi je fume.

C’est à ce moment crucial qu’il va falloir prendre votre décision.

Si vous prenez votre décision dans une autre période, il vous faudra plus de volonté pour arrêter de fumer.

C’est pour cette raison, que je vous incite à passer à l’action au moment propice.

Pas le lendemain.

Quand vous avez identifié le moment propice, il est important de passer à l’action le jour même.

En effet, si jamais vous passez à l’action le lendemain, votre motivation va s’envoler

Il est très important de ne pas remettre votre arrêt au lendemain.

Si par exemple vous êtes en train de Fumer une cigarette et que vous vous posez la question pourquoi je fais ça, c’est le moment opportun pour l’écraser même si elle a la moitié et jeter votre paquet de cigarettes à la poubelle.

Seul.

Vous pouvez très bien prendre votre décision seul dans un moment que j’ai citées ci-dessus.

C’est d’ailleurs comme ça que moi-même, j’ai procédé.

Je pense, que 80 % des personnes qui arrête de fumer prenne la décision seule.

Avec un proche.

Pour les 20 % restants.

Vous pouvez très bien faire un pari avec un proche.

Un pari du genre celui qui craque devra 50 € à l’autre.

Ou alors, encore plus efficace, faites le pari de celui qui craque le premier devra faire une randonnée de 20 km.

Cette méthode sera plus efficace simplement pour le faite qu’elle est plus dure à réaliser.

Arrêter avec un proche Peut s’avérer extrêmement efficace.

Tu es très humain, il y a une disquette cérébrale qui s’appelle la cohérence et l’engagement.

Cette disquette nous fait culpabiliser quand on s’engage à faire quelque chose, mais qu’on n’y arrive pas.

C’est pour cette raison que arrêter avec un proche peut s’avérer très efficace.

Toujours quand on est motivé.

Que ce soit seul ou avec un proche, il est crucial d’arrêter quand on a la motivation.

Si vous arrêter de fumer et que votre situation actuelle ne me permet pas.

Par situation actuelle, j’entends la situation mentale dans laquelle vous vous trouvez au moment présent.

Si par exemple votre vie vous stresse que votre travail vous stresse et qu’il ne faut qu’une étincelle pour allumer le feu comme qui dirait, ce n’est pas le bon moment.

Mais, si malheureusement, il vous arrive de vous retrouver dans la situation que j’ai citées ci-dessus.

Par exemple ; vous êtes en train de fumer, et vous avez la question « pourquoi je fume » qui vous vient e tête, que vous travaillez comme tout le monde et que le stresse que vous avez gérable, c’est le bon moment.


Le passage à L’action.

Tout jeté.

Une fois la prise de décision faite.

La seconde étape est de passer à l’action.

Comme je l’ai évoqué ci-dessus.

Une fois que vous avez identifié le moment propice, jeté tout ce qui est en rapport au tabac à la poubelle.

Que ce soit le paquet en lui-même, le briquet, le cendrier, etc.

C’est le point clé de votre arrêt du tabac.

Si vous décidez d’arrêter, mais que vous ne jetez rien.

Vous auriez inévitablement, beaucoup plus envie de fumer pendant votre arrêt.

La tentation ne sera que plus forte et votre sevrage plus dur.

Prévoir et ne pas agir.

Si par exemple, vous avez prévu d’arrêter le jour J à l’heure H, votre arrêt du tabac ne sera que plus dur.

Selon moi, il est important de ne pas prévoir son arrêt.

Mais si cela vous arrange, prévoyez-le.

Avec la méthode que je viens de vous citer.

Si vous prévoyez d’arrêter de fumer à l’avance.

Il y a des chances pour que vous n’agissiez pas.

Une fois arrivé au moment clé de jeter tout à la poubelle, vous avez des remords à le faire.

Rien que cette pensée vous torturera tout au long de votre sevrage.

C’est pour cette raison que je conseille fortement de ne pas prévoir son arrêt.

Ne pas prévoir et agir.

Le fait de ne pas prévoir son arrêt.

De se poser la question pourquoi je fume.

Et de tout jeter à la poubelle, aura beaucoup plus d’impact sur votre motivation.

Non seulement, vous n’aurez aucun remord à le faire.

Mais pendant votre sevrage vous n’aurait aucun remord de l’avoir fait.

Ce qui à mon sens n’en laisse pas une épine, mais bien un clou de votre pied.

Ne vous précipitez pas à prévoir une heure précise.

Ou alors un jour précis.

Le moment clé, c’est celui où la question pourquoi je fume vous vient à l’esprit naturellement.

Ou ce poser la question « pourquoi je me détruis la santé en payant ? »

La question n’a pas vraiment d’importance, l’important est que vous agissiez dans le sens de votre santé.

Remplacer l’habitude du tabac par une autre habitude.

Une fois que vous avez repéré le moment propice.

Que vous passez à l’action.

Il est important, et même primordial de remplacer l’habitude que vous aviez par une autre habitude.

Si par exemple, vous fumiez régulièrement quand vous prenez votre voiture.

Il est important de remplacer cette cigarette par un autre chose.

Les chewing-gums feront très bien l’affaire.

Mâcher des bâtons de réglisse.

Vous pouvez aussi consommer des bonbons.

Je ne vais pas tous sont les énumérer, mais il y en a beaucoup.

Je vous ai pris l’exemple de la voiture.

Mais il est important d’appliquer cette méthode à tous les moments où vous aviez l’habitude de fumer.

N’hésitez pas en parler.

Il est important d’en parler à vos proches.

Le faite de s’engager auprès des proches engendre automatiquement la disquette citées ci-dessus.

Plus vous partagerez ça avec votre entourage proche est éloigné, plus ce sera efficace

Je parle d’entourage éloigné, comme par exemple vos collègues de travail.

Cela vous engagera encore plus fortement à tenir votre engagement.

Méfiez-vous quand même des gens qui ne veulent pas que vous réussissiez parce que eux-mêmes n’y arrive pas.

C’est même personne sont fortement à éviter.

Non seulement, elle fume, mais ils feront tout pour que vous craquer.

Simplement par jalousie.

Il ne faut pas leur en vouloir, mais il faut éviter de les fréquenter.

Mais parler à votre entourage proche de votre motivation.
Peut non seulement vous aider, mais si certains d’entre fument les aideront aussi à prendre une décision.

Et grâce à cela.

Vous pourrez appliquer une des techniques cité ci-dessus .


La persévérance .

Les fréquentations.

Pour être sure d’arrêter définitivement de fumer, il vous faudra probablement faire une croix sur certaines de vos fréquentations.

Il est probable que vous ayez des fréquentations qui ne fument pas.
Ce sont ces dernières fréquentations qu’il va falloir garder.

Si vous continuez de fréquenter des gens qui fument.

Inévitablement, comme la disquette de la cohérence de l’engagement, il y a une autre disquette dans notre tête qui s’appelle la preuve sociale.

La preuve sociale, elle est directement à votre fréquentation.

En d’autres termes, vos fréquentations Joueront un rôle déterminant dans votre arrêt au long terme.

Les habitudes.

Les habitudes que vous aviez de fumer par exemple en conduisant ou encore à la pause à votre travail sont les habitudes qu’il va falloir remplacer.

Par exemple, si vous fumez votre cigarette à chaque pause au travail.

Il faudra tout simplement remplacer la cigarette que vous fumier par son équivalent en effort physique.

Vous pouvez très bien faire 25 voir 50 pompes pour vous enlever l’envie de fumer.

Mais aussi aller marcher cinq minutes.

Ou encore aller dans la salle de pause vous servir au distributeur de confiserie pour prendre un amuse-bouche.

Les solutions sont innombrables.

Mais prenez bien en compte que les habitudes liées au tabac sont en grande partie la cause de rechute.

Remplacer donc l’habitude que vous aviez à fumer par quelque chose à Mâchée ou par l’effort physique.

Le sport.

Faire du sport sera une de vos armes les plus redoutable.

Que ce soit pendant votre sevrage.

Ou encore, pendant tout le reste de votre vie.

Faire du sport est essentiel pour vous apporter de la dopamine.

C’est pour cette raison que je l’ai cité plus haut.

Faites par exemple des pompes à chaque fois vous avez envie de fumer.

T’as gardé l’habitude de faire des pompes.

Si votre habitude est votre plaisir bien sûr et de courir, courez

N’abandonnez jamais le sport cela vous apportera de l’enthousiasme.

L’enthousiasme.

Quoi qu’il puisse se passer pendant votre arrêt, il est important de garder l’enthousiasme.

Pour en revenir au sport, le sport vous donnera l’enthousiasme.

Vous dépassez vous-même vous donnera l’enthousiasme.

Et avoir et la clé du succès pour arrêter de fumer définitivement.

Se rappeler de pourquoi on arrêtait de fumer.

De plus, le pourquoi du comment est une bonne chose quand on a réussi à arrêter de fumer plus de six mois.

Ça reste une très bonne chose qu’on arrêté de fumer plus de six ans.

Notre objectif étant d’arrêter de fumer définitivement.

Il est donc essentiel, de se rappeler pourquoi on arrêtait de fumer.

Il est aussi primordial de se rappelé comment on avais arrêté de fumer.

Les difficultés qu’on a traversées.

Ce qu’on était quand on était fumeur.

L’argent qu’on a dépensé.

Se rappeler que monter un escalier de deux étages nous essoufflais.

Toutes ces choses sont très importantes à garder à l’esprit, même quand ça fait 30 ans qu’on a arrêté de fumer.


Conclusion, comment arrêter de fumer définitivement.

Repérer les moments propices.

Repérer les bons moments propices pour arrêter de fumer définitivement est un des points clef.

Comme je l’ai cité au début de cet article.

Repérer le moment clef qui vous fera arrêter de fumer définitivement est très important.

Passer à l’action.

Une fois que vous avez repérez le moment propice pour arrêter de fumer, comme je l’ai cité au début de l’article.

Il est donc important de passer très rapidement à l’action si ce n’est immédiatement.

Par ce que le passage à l’action est 80 % du travail.

Si vous repérez les moments-clés, et que vous ne passez pas à l’action, vous aurez manqué comme qui dirait une fenêtre de lancement.

Engagez-vous auprès de tous.

Il est important de vous engager auprès de tous ceux qui vous sont proches.

Engagez-vous aussi devant tous ceux qui vous sont plus éloignés.

L’idéal étant d’écrire une lettre de trois phrases sur vos motivations et sur le « pourquoi », vous arrêtez de fumer.

Il existe énormément de moyens pour arrêter de fumer définitivement.

Vous trouverez énormément de moyens sur ce blog en consultant les articles.

Changer vos habitudes

Pour en savoir beaucoup plus sur les outils sur les principes de base pour un sevrage et pour arrêter de fumer définitivement.

A votre santé