Salut, cet article se compose de deux étapes avec bien sur cinq conseils pour arrêter de fumer.

Mais aussi cinq astuces pour réussir à coup sûr.


Cinq conseils pour arrêter de fumer.


Savoir clairement pourquoi vous arrêtez.

Savoir clairement pourquoi vous arrêtez de fumer est le premier conseil pour arrêter de fumer.

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà posé la question, mais il est temps que vous vous la posiez.

Posez-vous clairement la question « pourquoi vous arrêter ? ».

Retournez la question dans tous les sens jusqu’à trouver la raison réelle du « pourquoi vous arrêter de fumer ».

Donc, trouver un « pourquoi » est mon premier conseil pour arrêter de fumer.


Faites attention à l’entourage qui fume.


Le second conseil pour arrêter de fumer est tout bêtement de faire attention avec votre entourage direct qui fume.

Votre entourage direct se compose exclusivement de votre famille, de vos amis, et de vos collègues de travail.

Quand vous rentrerez du travail, faites attention à ne pas aller là où les fumeurs consomment leurs cigarette.

Quand vous êtes au travail, faites bien attention à la pause clope, ni allez pas , surtout si vous avez arrêté de fumer.

Et bien sur, s’ils n’ont pas la délicatesse de vous éviter la fumée, dites-leur clairement de ne pas fumer dans la voiture, ou éloignez-vous du groupe de fumeurs.

Éloignez-vous uniquement lorsqu’ils sont en train de fumer, après qu’ils ait fini leur cigarette, vous pouvez très bien revenir pour constater l’odeur du tabac froid que vous ne sentiez pas jusqu’ici.


Prenez l’habitude de regarder la clope d’un autre œil.


Prendre l’habitude de regarder la clope d’un autre œil est le troisième conseil pour arrêter de fumer.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que si vous n’avez pas arrêté de fumer, apprenez à regarder la cigarette comme étant un poison toxique, et pas une récompense.

Par exemple, si jamais vous avez travaillé deux ou trois heures, Et que vous vous dites d’habitude « ha, une bonne petite clope ! » changez ces habitudes.

Il faut que la phrase que vous vous dites quand vous allez en pause soit « ha, encore une petite tueuse ! » par exemple.


Pesez le pour et le contre sur papier.


Le troisième conseil pour arrêter de fumer, c’est de peser le pour et le contre sur une feuille de papier.

Le fait d’écrire est beaucoup plus efficace que de simplement penser.

Donc, prenez une feuille de papier et un crayon, et écrivez sur deux colonnes.

La première colonne, vous l’appellerez « pourquoi arrêter de fumer ? ».

La deuxième colonne, vous allez l’appeler « pourquoi ne pas arrêter de fumer ? ».

Remplissez autant que possible les deux colonnes par tout ce qui vous passe par la tête.


L’autosuggestion.


L’autosuggestion est le cinquième conseil pour arrêter de fumer.

Il s’agit tout bêtement de vous répéter au minimum 10 fois par jour « je dois arrêter de fumer ! ».

À force de répéter cette petite phrase, vous allez la graver dans votre subconscient avec conscience.

Grâce à ça, vous vous dirigerez automatiquement vers l’arrêt du tabac.

C’est arrêt ne sera peut-être pas définitif, ça dépendra des autres autosuggestion que vous appliquez.

Cette technique marche à peu près avec tout, mais ne demandez pas l’impossible comme marcher sur la lune.


Cinq astuces pour réussir.


Passer à l’action rapidement.


Maintenant que vous connaissez les conseils pour arrêter de fumer, passons aux cinq astuces.

Passer à l’action rapidement est une des clés qui vous permettra d’arrêter de fumer au long terme.

Le fait de passer à l’action rapidement vous évitera de vous posez trop de questions, surtout au niveau des dépenses que vous mettez à la poubelle.

Je m’explique, quand je dis « passez l’action rapidement » je veux dire jetez tout ce qui est en rapport avec la cigarette à la poubelle.

De cette façon, vous rompez avec ces petites tueuse.

C’est vrai, la séparation peut être difficile au début, mais vous serez contents de l’avoir fait d’ici quelques mois.


Trouver une occupation pendant cinq minutes.


Ceci aurait pu faire partie des conseils pour arrêter de fumer.

En effet, le manque de cigarettes instantané ne dure en moyenne que cinq minutes.

Donc, la clé, c’est de trouver quelque chose à faire pendant cinq minutes.

N’importe quoi fera l’affaire.

Par exemple, si vous ressentez l’envie forte de fumer, mâchez un chewing-gum.

Vous pouvez très bien aussi vous gaver d’eau.

Vous pouvez aussi faire des répétitions de pompe pendant cinq minutes.


Pas de longs adieux.


Ça aussi aurait pu faire partie des conseils pour arrêter de fumer.

Ne faites pas de longs adieu à la cigarette, elle ne le mérite pas.

Une fois que vous avez tout jeté à la poubelle, réjouissez-vous de l’avoir fait.

C’est normal de ressentir une certaine douleur de séparation, mais cette douleur sera vite remplacée par le bonheur que vous procure la liberté.

Donc, ne faites pas de longs adieux à la cigarette.


Pas de retour en arrière.


Avec la cigarette, quand vous arrêtez, n’envisagez pas un retour en arrière.

La moindre bouffée de fumée et vous êtes susceptible de replonger.

Par exemple, si une personne a consommé de l’alcool tous les jours pendant 30 ans, et qu’elle arrête du jour au lendemain, même deux ans après, si elle met à ses lèvres ne serait-ce qu’une gorgée d’alcool, le verre devrait y passer aussi.

C’est le même cas de figure pour la cigarette et pour les fumeurs.

La dépendance psychologique à la nicotine est égale à celle de l’héroïne

Je ne vais pas vous faire un dessin, mais une fois vous avez pris votre décision, que vous êtes passés à l’action, ne faites pas marche arrière et ne vous laissez pas tenter.


Constatez et utilisez les gains.


Maintenant, vous avez réussi à arrêter de fumer, je vous invite à profiter des gains.

Je m’explique, encore une fois, ça aurais pu faire partie des cinq conseils pour arrêter de fumer.

Par exemple, vu que vous économisez environ 70 € par semaine, payez-vous un bon restaurant à deux ou tout seul.

Si vous êtes gourmand comme moi, vous pouvez-vous payer un kebab tous les jours.

Vous pouvez aussi vous payer un saut élastique toutes les semaines, ou presque.

Mais aussi vous pouvez vous payer un tour de karting toutes les semaines.

Vous pouvez partir en week-end tous les mois dans les pays adjacents à la France.

Vous pouvez vous payer un billet aller-retour Bulgarie et prévoir le budget nourriture pour un week-end entier, juste parce que vous avez arrêté de fumer pendant un mois.

Autre que les gains financiers, profitez aussi des gains de santé .

Allez faire du sport, entraînez votre endurance, nettoyez vos poumons.

Grâce a l’arrêt du tabac, vous verrez de réels progrès.

Je vous laisse constater ça par vous-même.


Vous êtes le seul maître de votre destin.

À votre santé.