Pourquoi être ou ne pas être un fumeur ?

Dans cet article, je vais répondre à cette question.

Pourquoi être fumeur exactement, et ce que ça va vous apporter.

Et pourquoi ne pas être fumeur ?

Je tiendrai aussi un petit exposé de la loi de Pareto qui concerne le tabagisme.


Pourquoi être fumeur. ?


Pour faire comme les autres


On a tous commencé comme ça, on a tous voulu faire comme les autres quand on a commencé à fumer.

Dans certains cas, quand on était trop jeune pour fumer et que l’on voyais nos parents faire, soit on leur piquais une cigarette, soit on essayais de fumer une feuille avec du foin ou de la pelouse ou je ne sais quoi.

Mais dans la plupart des cas, le moment donné on a commencé réellement à fumer, c’est quand nos amis le faisaient.

Du coup, pour faire comme les autres, être apprécié dans notre groupe d’amis.


Pour se détendre.


Une fois qu’on est habitué à fumer, on fume une cigarette pour ce détendre.

Il y a des moment donnés où on est un peu plus stressé que d’habitude, et qu’une cigarette nous réconforte et nous détend.

Par exemple, quand il y a des bouchons, fumer une cigarette détend et fait passer le temps.

Ou alors aller fumer sa cigarette après une journée de travail, histoire de se détendre avec un café.

De toute façon, toutes les cigarettes sont bonnes pour se détendre.


Fumer à cause du stress.


Un peu comme pour se détendre, fumer une cigarette diminue le stress.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le tabac a été commercialisé.

Il y a très longtemps, le premier importateur du tabac se rendit compte que fumer faisait descendre le stress.

Ceci est l’origine de la commercialisation du tabac.

Mais elle était réservé aux grands de la société, comme les rois, les princes et les ducs.


Parce qu’on aime ça.


Il se peut qu’il n’y ai pas de raison particulière pour qu’on fume, juste parce qu’on aime ça, c’est tout.

Je peux tout à fait comprendre ce point de vue, c’est le point de vue que j’ai eu pendant des années.

Ne pas trouver de raisons évidentes de fumer est assez courant.

On aime ça c’est tout, pourquoi s’arrêter alors qu’on n’aime ça ?


Pourquoi ne pas fumer.


Pour ne pas avoir de BPCO.


Pour toutes les drogues, il y a addiction et il y a des chances de mourir, suite à une consommation excessive.

La BPCO est une maladie mortelle dans son dernier stade.

Il y a plus d’un, 1 millions de personnes qui sont atteints de BPCO en France.

Je ne sais pas si vous avez déjà croisé quelqu’un qui a une bouteille d’oxygène avec lui, mais c’est clairement une personne qui souffre de cette maladie.

Mais passé le deuxième stade de la bpco, les dommage que la cigarette a fait aux fumeurs sont irréversibles.

Le fumeur souffrant de BPCO de stade deux et supérieur peut s’en sortir, mais va devoir faire des changements drastiques de vie.

La BPCO tue plus de 16 000 personnes par an en France.


Pour ne pas avoir de cancer.


Pour faire simple, le cancer du poumon est le plus dangereux et le plus mortel qui soit. 

Plus des trois quarts des personnes atteint du cancers du poumon recensés en France sont des fumeurs.

Pour que ce soit bien clair, les trois quarts des cancers du poumon France sont liés directement au tabac, donc, 80 % des gens qui meurent d’un cancer des poumons sont des fumeurs.

Je sais qu’il y a le cancer du poumon, mais il y a aussi tous les cancer du cou au à la bouche sont lié au tabac.


Pour économiser de l’argent.


Ceci est un peu moins important que de vous préservez du cancer ou de la BPCO, mais ça a son importance.

La somme que vous économiserez en ne fumant pas est considérable.

Si vous consommiez un paquet de cigarettes par jour, vous économiserez aux alentours de 1200 € par ans.

Ce qui signifie que vous pourrez vous payer un aller et un retour pour quasiment toutes les destinations de votre choix.

Mieux, si vous économisez cet argent pendant cinq ans, vous pouvez-vous payer très largement un tour du monde.

Et ce, juste par ce que vous avez arrêté de fumer.


Pour ne pas sentir mauvais.


Un autre point qui a son importance, et que vous ne perdrez pas de vue, j’en suis sûr.

Le fait de ne pas fumer vous évite de sentir le tabac froid.

Tous les fumeurs sentent cette fameuse odeur du tabac froid, quand on fume, on ne sent rend pas compte.

Mais quand on ne fume pas, ou que l’on ne fume plus, on sent beaucoup mieux sentir cette odeur nauséabonde.

Une autre parenthèse, quand tu fume une cigarette, embrasser son conjoint qui ne fume pas lui fait sentir le tabac froid dans sa bouche


Pour augmenter son espérance de vie


Voici un des points les plus importants qu’il faut retenir pour les fumeurs qui veulent arrêter de fumer.

Un fumeur qui arrête de fumer disons à 40 ans voie son espérance de vie augmente de 25 % dans les 10 à 15 prochaines années.

Certes, il faudra du temps pour récupérer cette espérance de vie, mais il me semble que ça en vaut la peine.

Personnellement, je ne dirais pas non à vivre 10 ans de plus, je suis sûr que vous non plus.

Il a été prouvé scientifiquement qu’un fumeur qui arrête de fumer gagne en moyenne 10 à 20 ans de vie supplémentaire.

Ceci est une moyenne, à cause de nombreux fumeurs qui mourront prématurément.


La loi de Pareto du fumeur.


80 % des fumeurs.


80 % des fumeurs ont des difficultés de santé régulières.

Ajoutez à cela que les fumeurs n’irons jamais jusqu’au bout de leur espérance de vie initiale.

80 % des fumeur mourront prématurément, il sont beaucoup plus exposés au risque de cancer et de maladies mortelles.

Encore une fois, 80 % de ces fumeurs vous dirons que de toutes façon, on verra bien, il faut bien mourir de quelque chose.


Le cancer du poumon avec la loi de Pareto.


Encore une fois, cette fameuse loi de Pareto s’applique au cancer du poumon.

Entre 80 et 90 pour cent des personnes atteintes du cancer du poumon parce qu’ils étaient fumeurs vont mourir de ce cancer.

80 % voire 90 % des personnes atteintes d’un cancer du poumon sont des fumeurs.

Ceci est encore de bonnes raisons pour arrêter de fumer, ou ne jamais y toucher.


95 % des anciens fumeurs.


Les anciens fumeurs on 95 % plus de chance de ne pas mourir d’une maladie liée au tabac.

Ils ont aussi 80 % environ de chance de ne pas développer de cancer au cours de leur vie.

99% des anciens fumeur économisent de l’argent tout les mois, est voient leurs dépenses diminuer.

Entre 80 et 95 pour cent des anciens fumeurs verront leur espérance de vie augmenter de 10 à 25 %.

Et enfin, 80 à 99 % des anciens fumeurs ne regrettent pas d’avoir arrêté de fumer, et constatent que leurs vie est pareille ou mieux sans la cigarette.


À votre santé