Vous allez savoir si vous devez diminuer ou arrêter votre consommation de tabac.
 
Je vais commencer par vous expliquer les avantages et les défauts de diminuer.
 
Je vais aussi vous expliquer les avantages et les défauts d’arrêter net.

 

 

 

Et je vais aussi écrire quelque chose sur le fait de savoir lequel choisir.


 

Alors, diminuer ?

  • La motivation.

La motivation d’arrêter, je vais vous avouer que ce sera nécessaire si vous voulez commencer par diminuer.

Il faut que vous soyez sûr(e) de savoir si vous voulez vraiment arrêter de fumer.

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous avez de la motivation pour arrêter.

Mais il va vous falloir plus de motivation pour passer le pas.

Pour cette raison, écrivez sur une feuille toutes les raisons pour lesquelles vous voulez arrêter de fumer.

Et vous allez écrire sur la même feuille tous les inconvénients que vous avez à fumer.

Cela vous aidera à faire la part des choses et vous motiver.

  • Le moment propice.

Le moment propice pour diminuer son arrêt est exactement le même que pour arrêter net.

C’est ce fameux moment où vous vous posez la question « pourquoi vous fumez ».

C’est à ce moment précise que vous devez vous arrêter, ou du moins essayer de diminuer.

C’est comme une vague pour les surfeurs.

Il y a des moments, il y a des bonnes vagues et il faut saisir notre chance.

Ces fameux moments où il faut saisir votre chance de diminuer votre consommation.

Si vous êtes en train de lire cet article au moment propice, passez à l’action.

  • Les outils.

Il y a pas mal d’outils qui vous aideront dans votre diminution de l’arrêt du tabac.

Je ne parle pas d’outils de substitution de nicotine.

Je parle bien d’outils pour combattre les effets du manque.

Et tout ça sans nicotine.

Je vois trop de sites internet qui disent qu’il faut combattre la nicotine par la nicotine.

C’est une grossière erreur.

Utilisez des outils qui ne sont en aucun cas des substituts.

Pour diminuer votre consommation de nicotine, il ne faut pas plus de nicotine au contraire.

Le but recherché est bien l’arrêt du tabac que ce soit et en diminuant où en arrêtant immédiatement.

Donc, consultez mes autres articles sur les outils que vous pouvez utiliser pour diminuer ou bien pour arrêter le tabac.

  • Le temps.

Si vous arrêtez de fumer en diminuant votre consommation, le temps ne jouera pas en votre faveur.

En effet, si vous diminuez votre consommation, le sevrage se fera sur une plus longue durée.

Pour cette raison, il faudra donc plus de temps pour arrêter de fumer.

Ce sera peut-être même un peu plus dur.

Mais le sevrage sera plus progressif.

Et les effets de manque se feront un peu moins intenses.

Si vous devez utiliser les outils appropriés, votre sevrage doit se passer sans trop de difficulté, mais sera plus long.

Si par exemple, vous diminuez de cinq cigarettes votre consommation par semaine et que vous en consommez 20 par jour, il faudra un mois plus environ deux semaines pour être débarrassé définitivement du sevrage.

  • Les difficultés.

Diminuer votre consommation du tabac vous apportera son lot de difficultés.

De ce fait, le moment donné où vous aviez l’habitude de consommer une cigarette, et que vous ne consommez pas, entraînera un manque momentané qui durera environ cinq à sept minutes.

Ceci est tout à fait normal.

Et vous pouvez vous rassurer en vous persuadant que la cigarette que vous consommerez sera la meilleure.

Et de ce fait, elle vous fait entrer dans le cercle vicieux de la cigarette.

Vous disant et vous persuadant à trop d’emprise.

La vérité, c’est que ce n’est pas la cigarette qui à trop d’emprise.

C’est la dopamine qui vous fait croire qu’elle à trop d’emprise, mais ce n’est pas le cas.

Donc il ne faut pas vous leurrer, diminuer votre consommation de cigarettes n’enlèvera pas les difficultés.

Mais comme tout, si vous êtes vraiment motivé, vous allez y arriver.


 

Arrêter d’un coup.

  • Résolution.

Arrêter du jours au lendemain vous demandera de prendre une bonne résolution.

Celle-ci ne suffira pas à elle seule, mais ce sera déjà un très bon début.

Une résolution est le premier pas vers l’arrêt définitif du tabac.

Pour arrêter net, il faut de solides et de bonnes résolutions.

Par exemple, j’ai moi-même pris la résolution de ne plus jamais toucher à la cigarette de toute ma vie.

Je ne veux plus être prisonnier ni enchaîné à cette drogue.

Et je ne veux plus non plus donner l’argent à des industriels qui font fortune sur le dos de ma santé.

  • Engagement.

Après avoir pris une bonne résolution, il faudra prendre l’engagement qui va avec votre arrêt du tabac.

Comme je l’ai dit plus haut, il faut prendre la résolution, l’écrire sur papier, et s’engager sur cette voie.

Le simple fait de prendre un engagement contribuera aussi à votre arrêt définitif.

Ceci est le deuxième pas vers l’arrêt définitif.

Je vous invite donc, comme pour diminuer, à écrire sur une feuille : pourquoi vous arrêtez.

Définir tous les avantages que vous avez d’arrêter.

Il faudra aussi que vous notiez tous les inconvénients que vous avez à fumer.

Vous pouvez très bien mettre les avantages que vous aviez à fumer, mais ils ne seront pas nombreux.

  • La motivation.

La motivation vous sera absolument nécessaire pour arrêter de fumer.

Vous aurez besoin de plus de motivation pour arrêter net, que pour diminuer progressivement.

Pour simple et bonne raison qu’arrêter de fumer net vous engagera à tout jeter d’un seul coup.

Il va falloir vous battre seul contre la dépendance et le sevrage.

Fort heureusement, il existe des outils qui vous aideront dans votre combat.

Mais, si vous ne partez qu’avec vos mains et votre motivation, il vous faudra énormément de courage.

  • La persévérance.

La persévérance sera la clé de votre arrêt du tabac au long terme.

Si vous réussissez à persévérer juste grâce à votre motivation pendant votre arrêt, vous avez fait 80 % du travail pour vous libérer définitivement du tabac.

Il faut réussir à vous battre vous-même dans ce combat.

Et la persévérance est la clé de voûte de la réussite.

  • Les difficultés.

Arrêter de fumer d’un seul coup comporte plus de difficultés que d’arrêter de fumer en diminuant.

Pour la simple et bonne raison que vous devez faire face à tout le manque d’un seul coup.

Comme je l’ai écrit plus haut, fort heureusement, il existe beaucoup d’armes pour vous aider dans votre combat.

Mais ceci n’enlèvera pas votre envie de fumer.

Cela soulagera juste votre manque de dopamine.

Ce qui fera environ 50 à 70 % du travail.


Arrêter de fumer ou diminuer sa consommation, lequel choisir ?

 

  • Selon votre motivation.

Si vous êtes vraiment Motivé pour arrêter de fumer, je vous incite à arrêter d’un seul coup.

Cela étant, n’oubliez pas d’utiliser les outils que je donne sur mon blog.

Si votre motivation n’est pas à son paroxysme, mais que vous voulez quand même arrêter de fumer, diminuez.

La diminution progressive est un moyen plus facile mais plus long.

Cela nous vous empêchera pas de ressentir le manque.

Cela ne nous empêchera pas d’avoir des chances de rechute.

Mais c’est est un très bon moyen de commencer à arrêter de fumer.

  • Essayer.

Dans la vie, vous devez savoir aussi bien que moi, tout est difficile.

Arrêter de fumer ne fait pas exception à la règle.

L’important, c’est de commencer par essayer.

Essayez d’arrêter de fumer en diminuant.

Si cela ne marche pas, essayez en arrêt d’un seul coup.

  • Et si les deux ne marchent pas.

Si les deux ne marchent pas, essayez à nouveau, mais avec une autre méthode.

Vous pouvez par exemple aller voir un hypnothérapeute.

Ou sinon, vous pouvez très bien aller voir un acupuncteur.

L’important, c’est de toujours persévérer.

Essayez, si vous échouez, essayez de nouveau.

Réessayez une des deux techniques jusqu’à que vous épuisiez votre stock de solutions.

Et continuez jusqu’à y arriver.

Après tout, Michael Jordan n’est pas devenu Michael Jordan en inscrivant un ou 10 paniers.

Il a essayé jusqu’à aller à la limite de la perfection.

  • L’avantage de diminuer.

L’avantage de diminuer, c’est que vous ne serez pas dans le grand bain tout de suite.

C’est comme rentrer dans un océan ou dans une mer.

D’abord, vous avez pied et ensuite vous n’avez plus pied.

Et bien, diminuer votre consommation de tabac revient un peu au même.

  • L’avantage d’arrêter net.

L’avantage d’arrêter net, c’est qu’au long terme, vous serez gagnant.

En effet, arrêter net et réussir engendrent une certaine fierté.

C’est d’autant plus vrai parce que vous connaitrez les difficultés par lesquelles vous êtes passées pour réussir votre arrêt.

Donc je dirais que vous avez plus de chance d’arrêter de fumer définitivement en arrêtent dans ces conditions.


 

Pour conclure, .

  • Motivation.

La motivation sera votre premier pas pour réussir votre arrêt, que vous essayez de diminuer ou que vous arrêtiez d’un seul coup.

N’oubliez pas de marquer sur une feuille tous les avantages que vous avez à arrêté de fumer.

Notez-y aussi tout les inconvénients que vous avez à fumer.

Relisez cette feuille à chaque fois que vous avez envie de fumer.

Cela boostera votre motivation, et cela devrait plutôt bien marcher.

  • Faire votre choix rapidement.

Comme je l’ai dit plus haut dans cet article, il est important que vous surfiez sur la vague du moment présent.

Le fameux moment où vous vous dites « mais pourquoi je fume ? ».

C’est à ce moment précis qu’il faut soit vous décider à diminuer, soit d’arrêter d’un seul coup .

N’oubliez pas de vous munir d’outils.

Mais dans les deux cas, il faut vous décider rapidement avant que la vague ne s’écrase sur le sable.

  • Essayer.

Si vous prenez la vague, mais vous n’avez pas réussi à surfer et que vous êtes tombés en cours de route, repositionnez-vous et attendez la prochaine vague.

Continuer jusqu’à temps d’arriver à arrêter de fumer.

Si  cette solution ne fonctionne pas, utilisez en une autre.

Répétez l’opération jusqu’à temps d’arriver à arrêter de fumer.

  • Se munir d’outils.

Il sera important pour vous de vous munir d’outils pour vous permettre d’arriver à arrêter de fumer.

Après tout, quand si vous voulez surfer sur une vague, il vous faut une planche.

Non seulement ça, mais il faut aussi que vous vous accrochiez à cette planche.

Si celle-ci glisse, vous avez de fortes chances de finir à l’eau avant d’avoir fini votre vague.

Donc, ne négligez pas le fait de vous trouver des outils pour réussir votre arrêt.

Il va falloir recommencer incessamment jusqu’à temps d’y arriver.

  • Si vous échouez, je ne le dirai jamais assez, mais recommencez votre arrêt.

Je suis bien conscient que ce n’est pas drôle, et que c’est décourageant, mais il faut y arriver.

Même si ça vous prend du temps, il vous faut absolument réussir votre arrêt.

C’est votre santé qui est en jeu.

Donc, si une méthode ne fonctionne pas, et que vous replongez, utilisez une autre méthode quand la prochaine vague se présentera.

  • À votre santé