Dans cet article, nous allons voir ensemble par quoi remplacer le geste de la cigarette.

Vous allez apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur l’habitude du geste.

Vous allez aussi apprendre à remplacer une habitude par une autre.

Je ferais une brève conclusion qui récapitulera l’ensemble.


L’habitude du geste.

Le geste.

Le geste constitue une des habitudes liées à la cigarette et une des plus dures à enlever.

Il est probable que le geste sera plus dur à enlever que le fait de fumer en soi-même.

C’est aussi à cause du geste que quand on arrête de fumer, le moindre geste qui ressemble de prêt ou de loin à celui de fumer, nous y fait penser instantanément.

Il est donc important de bien considérer le geste comme une des habitudes à perdre pour arrêter de fumer.

La dopamine liée au geste.

Le geste que vous faisiez quand vous fumiez une cigarette était lié à un apport de dopamine très rapide.

C’est aussi pour cette raison que c’est très difficile à enlever de votre tête.

Non seulement, il est gravé dans vos muscles, mais il est aussi gravé dans vos neurones.

C’est pour cette raison que chaque fois que vous faites un geste qui se rapproche de près ou de loin à celui de fumer, que vous avez envie de fumer.

Le simple fait de faire ce geste vous rappellera la dopamine que ça vous apportais.

C’est comme un athlète de haut niveau qui du jour au lendemain arrête de s’entraîner.

Je prends l’exemple d’un boxeur professionnel, le simple fait d’envoyer le son poing gauche et son poing droit d’affilé est gravé dans ses muscles.

Ceci est gravé aussi dans ses neurones.

Une habitude.

Une habitude est difficile à effacer surtout quand elle est mauvaise.

En revanche, il est très facile d’arrêter une bonne habitude.

Pour ne jamais avoir arrêté une bonne habitude, il faudra un peu de temps.

Malheureusement, les habitudes ne fonctionnent pas du tout comme la cigarette.

Perdre une bonne habitude est facile, effacer une mauvaise habitude est difficile.

Mémoire psychique.

Le geste comme j’ai dit plus haut, n’est pas qu’une habitude musculaire elle est aussi une habitude psychique.

Psychique dans le sens où votre corps se rappelle de la dopamine que ça lui apportais instantanément.

Et en général, tout ce qui est gravé quelque part dans le cerveau, reste tout au long de votre vie.

Tout ce que nous pouvons faire, c’est l’isoler dans un coin de notre tête le plus loin possible.

Il est plus facile d’effacer quelque chose de notre mémoire et dans le muscle à court terme.

Mais sur le long terme, entre 20 et 60 ans, les muscles auront oublié tendit que le psychique lui n’aura pas oublié.

Mémoire musculaire.

Elle fonctionne à une façon très simple.

La mémoire musculaire enregistre les mouvements que vous faites.

Je vous donne un exemple très concret de mémoire musculaire, le fait d’écrire.

Si vous écrivez en fermant les yeux, ça ne vous empêchera pas d’écrire.

Le fait de toucher votre tablette avec votre index et pas avec un autre doigt est concrètement de la mémoire musculaire.

Voilà de très bons exemples des mémoires musculaires.

Le fait de tenir une cigarette entre ses deux doigts constitue une habitude musculaire et psychique.

Vous ne verrez pas un fumeur fumer comme un autre fumeur.

Même si les muscles de ses joues ont une mémoire musculaire.

C’est pour cette raison qu’il fume toujours de la même façon.


Remplacer une habitude par une autre.

D’abord le psychique.

Si je vous conseille fortement de d’abord remplacer la mémoire psychique, ce n’est pas pour rien.

C’est l’endroit où votre corps enregistre le geste comme lui apportant de la dopamine.

Il est important de dissocier les deux.

C’est aussi pour cette raison que le geste vous rappellera l’association de fumer.

C’est à cause, entre autre, mémoire psychique.

Pour dissocier la dopamine du geste, il vas falloir continuer ce geste, mais avec quelque chose que vous n’apporte pas de dopamine.

Les bâtons de réglisse seront tout indiqué pour ça.

Remplacer la cigarette par un bâton de réglisse.

Vous pouvez très bien la remplacer quand vous êtes au travail par un stylo ou par tout autre chose, ce n’est pas très grave.

Ce qui est très important, et qu’il va falloir que vous reteniez, c’est de dissocier le geste à la dopamine que vous aviez avec la cigarette.

Et pour ça, les bâtons de réglisse est un excellente outil.

En effet, les bâtons de réglisse vous apportera un certain goût à travers la gorge.

Un goût qui ressemble étrangement à celui du tabac.

Mais qui n’est pas désagréable.

D’autant plus que le bâton de réglisse vous apportera beaucoup de bien et de réconfort.

Il se peut même que votre cerveau créer de la dopamine à force de répéter le geste avec le bâton de réglisse.

Donc, remplacez d’abord l’habitude spécifique psychique.

Mémoire musculaire et cigarette.

 

Mémoire musculaire sera aussi pour environ 40 % du geste.

Mais la mémoire musculaire à long terme est facile à oublier.

Par exemple, si vous avez fait 10 ans de boxe, et que vous passez 30 ans sans en faire, il vous restera quelques bribes, mais concrètement vous aurez oublié les gestes que vous faisiez.

Eh bien, la cigarette marche exactement pareil.

Pour perdre une habitude gestuelle, il faudra environ deux à six mois.

Dans le pire des cas, il faudra un à deux ans pour le perdre complètement.

Si vous faites un certain geste, et que cela vous rappelle la cigarette, ce n’est pas une mémoire musculaire.

Combien de temps pour oublier le geste.

Pour définir exactement combien de temps il vous faudra pour oublier complètement le geste, ceci est difficile.

C’est difficile parce que tout le monde est différent.

Si je prends mon exemple, il m’a fallu un an et demi pour dissocier à 90 % le geste de la cigarette.

Je ne vous cache pas qu’à 10 % du temps certaines choses que je fais me rappellent la cigarette.

Mais ça s’arrête là.

Je n’ai absolument pas envie de fumer même si le geste me rappelle la cigarette.

Ça me rappelle juste que j’étais inconscient pendant longtemps.

Prendre une nouvelle habitude prend du temps.

Oui, prendre une nouvelle habitude prend un certain temps.

Surtout, quand elle est bonne.

Mais c’est bien pour cette raison que cela en vos la peine.

N’ayez pas peur du temps que cela va vous prendre, sur le long terme vous serez obligatoirement gagnant.

Commencez d’abord comme je l’ai indiqué plus haut.

Et remplacer l’habitude gestuelle musculaire viendra tout seul.

Le plus important, c’est de dissocier la dopamine liée aux gestes donc de dissocier psychique de musculaire.


Conclusion.

Remplacer l’habitude psychique

Comme je l’ai dit tout au long de cet article, remplacer la l’habitude psychique seras la pierre angulaire pour remplacer le geste de la cigarette.

Si votre question précise est « par quoi remplacer le geste de la cigarette », je vous dirai par un bâton de réglisse.

Mais il faut bien que vous compreniez la différence entre la gestuelle et la mémoire.

Deux types de mémoire donc deux types de traitement.

Et comme qui dirait, un problème à la fois.

Puis, remplacer l’habitude musculaire.

Une fois que votre habitude psychique sera estompée, il est important de remplacer l’habitude musculaire.

Sinon, vous garderez en mémoire quelque part le faite d’associer dopamine et geste.

Donc, une fois que votre sevrage et que votre habitude psychique se seront estompés.

Arrêtez tout simplement de consommer des bâtons de réglisse.

Forcez vous à arrêter de faire ce geste.

Votre mémoire musculaire s’arrêtera au bout de quelques mois.

Pour prendre une nouvelle habitude, il vous faudra environ deux mois.

90 jours dans le pire des cas.

Mais c’est le temps qu’il vous faudra pour remplacer le geste de la cigarette par le geste du bâton de réglisse.

Pour la mémoire psychique, il faudra un petit peu plus de temps.

Mais ce n’est pas grave, maintenant que vous avez arrêté, vous avez le temps.

Et enfin, stopper les deux.

Une fois que vous avez réussi à remplacer l’habitude psychique et que votre habitude du bâton de réglisse est bien ancrée, vous pouvez tout arrêter.

Il faudra environ neuf mois pour en arriver là.

Dans le pire des cas, il faudra deux peut-être trois ans.

Ne vous découragez pas, deux ou trois ans est vraiment le pire des cas.

Pour ma part, j’ai arrêté les bâtons de réglisse au bout de huit mois.

Pour vous, il faudra peut-être moins de temps.

À votre santé.