Salut, dans cet article, on va voir comment cesser de fumer de façon efficace.

Et, on va aussi voir ce qu’il faut entreprendre pour réussir.


Comment cesser de fumer efficacement.


Se lancer.


Pour cesser de fumer, il est primordial de commencer par se lancer.

Même si vous n’êtes pas sûr d’y arriver, je vous conseille de vous lancer le plus vite possible.

Une expérience acquise est bien supérieure à une espérance.

Donc, vous lancer est primordial pour cesser de fumer.

Lancez-vous, apprenez, et ne vous blamez pas si vous n’y arrivez pas, il est plutôt rare de réussir à s’arrêter du premier coup.


Trouver des raisons suffisantes.


Pour cesser de fumer, il va vous falloir des raisons suffisantes.

Les raisons peuvent être diverses et variées.

Par exemple, vous pouvez très bien prendre comme raison la raison financière.

Vous pouvez aussi très bien prendre comme raison les dommages que vous faites à votre corps.

Il faut que cette raison soit suffisante et plus forte au long terme que votre envie de fumer.


Savoir affronter les cinq minutes.


Il va falloir que vous sachiez affronter les fameuses cinq minutes décisives.

Pendant une période d’une semaine, il va falloir que vous encaissiez régulièrement des furieuses envies de fumer pendant cinq minutes.

Pour ça, trouver des exutoires qui durent au moins cinq minutes.

Par exemple, essayez de jongler pendant cinq minutes.

Vous pouvez aussi aller vous balader cinq minutes.

Je vous conseille de ne pas faire quelque chose que vous n’aimez pas, ça pourrait vous donner une raison suffisante pour ne plus cesser de fumer.


Tenir des objectifs.


Tenir des objectifs journaliers est une bonne manière de cesser de fumer.

Par exemples, l’objectif d’aujourd’hui, c’est de faire 30 minutes de sport, aller au travail, manger un fruit à chaque pause du travail, etc.

Trouver des objectifs réalisables dans le temps et dans l’effort.

Vous pouvez établir comme objectif journalier réussi à arrêter de fumer.

Je vous conseille même d’enlever la cigarette de vos objectifs.


Entreprendre de réussir


Objectif à atteindre.


En établissant vos objectifs, gardez à l’esprit qu’il vous en faut un par jour, un par semaine, un part moi, et un par an.

L’objectif principal, ça doit être le fait de rester un ancien fumeur pour le reste de sa vie.

Avec cette objectif, subdivisée en plus petits objectifs d’étape à passer pour réussir l’objectif principal.

C’est pour cette raison que je vous ai dit plus haut d’élaborer des objectifs journaliers pour le début de votre arrêt.

Gardez la feuille de vos objectifs à portée de vue histoire de pouvoir la lire tous les jours.


Avoir un coup d’avance.


Avoir un coup d’avance sur le tabac, plus précisément sur la nicotine est facile quand on connaît son fonctionnement.

Mais quand on débute, il est difficile de garder un coup d’avance sur l’envie de fumer.

Je vous conseille de trouver des choses qui vous permette d’avoir un coup d’avance pour chaque envie de fumer une cigarette.

Ceci est essentiel pour réussir à cesser de fumer pour de bon.

Trouver quelque chose comme par exemple de mâcher un chewing-gum à chaque fois que vous sentez l’envie de fumer arriver.


Connaître son ennemi.


Connaître son ennemi revient à dire de se connaître soi-même.

Quel rapport intime aviez-vous avec la cigarette ?

Comment réagissiez vous quand vous étiez dans les bouchons ? Dans des moments de colère ? etc.

À quel moment donné ne pouviez-vous absolument pas fumer ?

Connaissez-vous vous-même, reconnaissez là où vous étiez le plus fort et le plus faible, et vous devriez facilement réussir à cesser de fumer.


Battre son ennemi.


Battre son ennemi revient à se battre soi-même.

Trouvez le moyen de répondre aux questions juste au-dessus, et vous devriez être capable de vous battre vous-même.

Le manque que vous ressentirez quand vous arrêterez de fumer, c’est le manque de dopamine lié à la nicotine .

Et le manque que vous ressentez, c’est la cigarette qui le comblais, une fois que vous avez fini de fumer, le manque revient, et c’est un cercle vicieux.

Pour briser ce cercle dans lequel vous vous trouvez depuis tant d’années, il va falloir que vous vous battiez vous-même.


Le paradoxe de l’ancien fumeur .


À cause du paradoxe de l’ancien fumeur, vous ne serez jamais un non-fumeur.

Je ne dis pas ça pour vous décourager, mais je vous dis la stricte vérité.

La simple raison est que vous et moi avons déjà été dépendant à la nicotine, donc, inconsciemment, nous savons très bien ce que cette drogue nous apporte.

C’est pour cette raison aussi que je vous ai dit d’établir l’objectif de cesser de fumer à vie.

Quand on a été fumeur actif, on ne redevient jamais un non-fumeur, mais on peut rester à vie un ancien fumeur.


Toutes les clés sont entre vos mains.

Vous êtes le seul maître de votre destin.

À votre santé.